Archives du mot-clé bache piscine

COMMENT BIEN CONSTRUIRE SA PISCINE

Piscine yoga

Regardez votre piscine

Piscine design

VOTRE GUIDE PISCINE EN 22 RÈGLES

 

1. Définissez votre budget pour un bassin sécurisé et prêt à plonger
Pour vous guider, voici les différents postes à prévoir :

QUOI

QUI

OBSERVATIONS

Étude des sols Un bureau d’étude géotechnique par le biais du piscinier ou du terrassier Fortement recommandé
Aménagement des accès Le terrassier ou le paysagiste Abattage d’arbre ou d’arbuste pour libérer les accès et/ou à l’emplacement même de la future piscine
Terrassement Le terrassier ou le piscinier Fondation, tranchées et remblaiement après le coulage de la piscine avec ou sans évacuation des terres
Maçonnerie Le maçon ou le piscinier Coulage béton de la dalle et des murs de la piscine (mise en place des pièces à sceller du piscinier en même temps
Remblaiement Le terrassier Remblai autour du bassin après séchage du béton
Local technique Le maçon ou le piscinier Avec isolation thermique et phonique
Électricité Électricien Dans le local technique, passage de l’alimentation pour le matériel piscine, tirage de câbles et passage de gaines
Déshumidification pièce piscine Le piscinier Uniquement pour piscine intérieur, faire faire un bilan thermique par le piscinier pour définir la puissance du système de déshumidification (poste très important)
Revêtement des plages et/ou des terrasses Le carreleur ou le menuisier Plages et/ou terrasses en bois, pierre ou carrelage
Margelles Le carreleur, le menuisier ou le piscinier Au-dessus des arases de murs du bassin
Aménagement paysagé Le paysagiste ou jardinier du client Remise en ordre du terrain, gazon, nouvelles plantations
Système de sécurité pour piscine Fond mobile, terrasse mobile, abris Vérifier ancienneté du système, garantie décennale, certification, brevet, résistance au m², qualité des matériaux etc.

 2. Période idéal pour faire construire sa piscine

Nous vous recommandons de faire construire votre piscine en automne ou en hiver. Les pisciniers sont souvent débordés au printemps et en été et les erreurs sont plus propices. Une construction de piscine ne se décide pas en mai pour juillet ! Il faut compter entre 3 et 4 mois pour un travail bien fait et sans mauvaise surprise. Anticipez les éventuels retard liés aux intempéries.

3. Choisir l’emplacement de votre piscine

Dessinez votre piscine, idéalement sur le plan de masse de votre maison et tenir compte des contraintes, accès, bruit etc… Pour une piscine intérieure, pensez au système de déshumidification qui est un poste très important. Si votre piscine est à l’extérieur, elle devra être implanté au soleil, loin des arbres, des arbustes et….

 4. Quelle dimension fera votre piscine,  quelle forme et quel design ?

Tout dépend des usages principaux : jouer avec les enfants, nager, patauger, se rééduquer etc…

Une taille standard moyenne de 8 x 4 ou 10 x 5 suffit amplement. Ne perdez pas de vue que plus la piscine est grande et plus elle augmentera votre enveloppe budgétaire pour la construction et l’entretien par la suite (traitement d’eau + remplissage + chauffage + déshumidificateur).

En fonction du budget et de l’espace dont vous disposez, vous pourrez décider du type de bassin que vous souhaitez: spa de nage, mini, petite, moyenne ou grande piscine. La forme est aussi importante : forme géométrique ou forme libre, couloir de nage etc. Et pour finir, le type de filtration qui déterminera aussi le design de votre piscine : skimmers classiques, skimmers miroirs, débordement (sur 1 coté) ou miroir (sur 4 côtés).

 5. Demande d’autorisation ou de permis de construire

Notre gestionnaire de projet vous propose de prendre en charge certaines démarches pour vous auprès de mairie, cadastre etc… Il n’est pas toujours nécessaire d’effectuer une demande de permis de construire. Une simple demande d’autorisation peut convenir. Un permis de construire est parfois nécessaire si la piscine est supérieure à 20 m². Cela peut aussi dépendre des règles en vigueur dans votre commune. La plupart du temps,  une simple déclaration de travaux suffit, en insérant un plan de votre future piscine. Le permis de construire, lui, est nécessaire pour la construction d’une piscine intérieure ou d’un abri de piscine ou véranda télescopique de plus de 20 m².

6. Bien choisir son piscinier et/ou son maçon

Vous pouvez faire construire votre piscine de deux manières différentes :

- Ou vous confiez la réalisation de l’ensemble de la construction à votre piscinier (solution de A à Z ou prêt à plonger)

- Ou vous connaissez un bon maçon et vous ne confiez à votre piscinier que la partie piscine (équipement du local technique, pièces à sceller, filtration, traitement d’eau, plomberie périphérique, pose du revêtement dans le bassin etc…). Dans ce cas votre maçon se chargera également du terrassement.

Exigez de votre piscinier qu’il soit détenteur d’une « garantie décennale piscine » et d’un agrément de poseur de membrane armé. Demandez à visiter une ou plusieurs réalisations. Votre piscinier doit être en mesure de vous fournir les plans de votre projet avec l’emplacement des pièces à sceller dans le bassin. Une « Piscine Prête à Plonger » doit être assurée par un constructeur de piscine sérieux avec un certain savoir-faire. Attention, certains maçons se disent piscinier.

7. Faire-faire une étude de sol avant le terrassement

Avant le terrassement, il est recommandé de faire réaliser une étude de sol pour que votre piscine soit garantie sans malentendu. L’étude de sol permet un diagnostic précis de la qualité du sol, c’est la carte d’identité de votre terrain. Faites intervenir un bureau d’étude en ingénierie géotechnique sur place pour qu’il détecte l’éventuelle présence de source, de roche, de zone sismique etc… Si de la roche a été détectée, le terrassier devra alors utiliser un engin appelé « brise-roche hydraulique» pour les fondations. Prévoir également l’évacuation des terres ci celles-ci ne peuvent pas être réparties sur votre terrain.

8. L’emplacement du local technique

Il est préférable que le local technique soit attenant ou à proximité du bassin, cela pour éviter tout surcoût vis-à-vis du poste électricité et mise la en œuvre de tranchée.

 9. L’évacuation de l’eau

Toute vidange d’eau de piscine doit se faire uniquement par les évacuations des eaux usées. Prévoir avec votre piscinier un système d’évacuation des eaux usées.

 10. Type de construction de piscine

Il existe différents types de construction : béton traditionnel, parpaing, blocs à bancher, béton  projeté, bassin inox etc.

11. Type de margelle et plages (terrasse)

Les margelles viennent recouvrir l’arase des murs en béton sur le pourtour de la piscine. Elles ne sont pas obligatoires. Le revêtement des plages peut venir recouvrir l’arase béton et fait ainsi office de margelle.

12. Le choix du revêtement de finition dans le bassin

Lorsque le revêtement est en PVC, il est préférable de choisir une membrane armées en 150/100ème. Les autres types de revêtements peuvent être en : carrelage, résine, polyester, pattes de verre, béton etc. Les liners en 75/100ème sont déconseillés car ils sont trop fragiles.

13. Le type de filtration de l’eau

Il existe différents systèmes de filtration de l’eau : skimmers classiques, skimmers miroirs, débordement (sur 1 coté) ou miroir (sur 4 côtés).

 14. La qualité des matériaux et matériels pour piscine

La qualité et la provenance de certains matériaux et matériels pour piscines peuvent faire varier considérablement l’offre tarifaire. Ils joueront également sur la fiabilité et la durabilité de votre construction. N’hésitez pas à opter pour du matériel de qualité.

15. Quels traitements d’eau

Les traitements d’eau sont plus où moins coûteux. Voici quelques exemples de traitements d’eau : oxygène actif + UV, chlore, brome etc… Les traitements aux sels sont proscrits avec le fond mobile car ils pourraient endommager l’inox de la machine.

16. Comment accéder à la piscine

Cela peut être une échelle inox, un escalier béton ou si vous optez pour un système de fond mobile, un escalier escamotable est intégré à la plateforme (dans ce cas, ne pas faire d’escalier béton ni de marche dans le bassin).

17. Le type de nettoyage de la piscine

Lors du choix des équipements de votre piscine, vous pouvez opter soit pour un système de nettoyage par le fond ou pour l’achat d’un bon robot de nettoyage.

 18. Bien choisir vos différentes options de piscine

Voici les principales options piscine : pompe à chaleur, système de déshumidification, nage à contre-courant, haut-parleur subaquatique, robot de nettoyage, projecteurs à led, régulation automatique du traitement de l’eau PH/Redox, échelle, margelles, plages et/ou terrasse, douche solaire etc.

19. Votre système de sécurité obligatoire

Votre système de sécurité pour votre piscine devra répondre aux normes de sécurité des piscines françaises.

20. Voici quelques exemples de couvertures pour piscines

LE FOND MOBILE : Très luxueux et simple d’utilisation. Plateforme motorisée immergée qui se déplace verticalement comme un ascenseur à l’intérieur du bassin et qui permet de faire varier la profondeur de l’eau. Le fond mobile transforme la piscine en terrasse, pataugeoire, aire de jeux, lieu de réception ou piste de danse. Le revêtement de finition peut être en bois exotique ou minéral. La température de l’eau est préservée, l’évaporation est fortement réduite et la pénétration des saletés est quasi inexistante. Un fond mobile de qualité doit résister à 250 kg/m² minimum, pour marcher, sauter et danser dessus. Il doit être garanti 10 ans et être certifié par un organisme sérieux. Un fond mobile se visite avant l’achat. Vous devez tenir compte du nombre d’année d’expérience du fabricant. Certains nouveaux systèmes ont des failles et sont déjà en panne. Le système à câbles et en motorisation basse tension reste le plus fiable et durable, il est le plus ancien. Attention aux différents systèmes proposés sur le marché et aux bas prix !

LA TERRASSE MOBILE : Un ou deux plateaux qui se déplacent horizontalement au-dessus de votre piscine, sur la longueur ou la largeur. Le revêtement de finition peut être en bois exotique ou minéral. La terrasse mobile coulisse sur des rails discrets grâce à une motorisation solaire. L’eau de pluie ne pénètre pas dans le bassin pour ne pas modifier le PH de l’eau du bassin. La température de l’eau est préservée, l’évaporation est fortement réduite et la pénétration de saletés est quasi nulle. Le plateau d’une terrasse mobile résiste à 150 kg/m², on peut marcher, sauter et danser dessus.

LA VÉRANDA TÉLESCOPIQUE : la véranda télescopique s’installe le long d’un pignon, d’une façade ou d’un mur. Il permet de relier rapidement la maison à la piscine. L’abri haut adossé à de très nombreux avantages. 50% de déperdition thermique en moins, double vitrage isolant transparent, stabilité et manœuvrabilité,  Vous n’avez pas besoin de changer l’eau de votre piscine grâce à la forte réduction d’évaporation et l’absence de pénétration de saletés.

21. Le remplissage de la piscine

Il est préférable de la remplir avec l’eau de la ville. Si vous souhaitez remplir votre piscine avec l’eau de votre puits ou forage, il faudra au préalable la faire analyser pour détecter la présence de cuivre.

Trop de cuivre peut entraîner une importante coloration de l’eau, jaune ou marron liée  à une réaction chimique avec le traitement de l’eau.

22. Le coût d’une piscine

Il varie en fonction de la taille, du type de construction, de la qualité des matériaux et des équipements de la piscine. Une étude personnalisée est indispensable et à faire réaliser par un professionnel de la piscine. Attention aux écarts de prix importants, qui doivent être justifiés par la qualité des matériaux et des équipements de piscine proposés.

Votre piscine apportera une vraie plus-value à votre bien immobilier lors de sa revente.

Un travail de qualité avec un savoir-faire se révèle toujours gagnant dans le temps…

Pour toute demande de prise en charge de votre projet

ou pour toute information complémentaire :

01 34 71 08 66 ou écrivez à guidepiscine@orange.fr

Piscine de rêve